Les erreurs du pouvoir sont dangereuses !

Avec l’ancienne OMR (Option Médecin Référent, dans les années 90), on donnait beaucoup de sous aux MG avec peu de contreparties.

Je ne sais pas si les gens ont été mieux soignés.
Mais les cabinets de groupe et les MSP sont sortis de terre et ce n’est pas sans rapport, avec du cash on peut monter des projets.
Aujourd’hui, dans les négociations en cours sur les CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé) et sur les assistants de cabinets médicaux, on nous propose l’inverse : peu de moyens contre des obligations complexes et lourdes. Cela n’entrainera aucun effet.
On nous fait négocier pistolet sur la tempe, sous l’injonction présidentielle : pas de médecin isolé en 2022 !

Pourtant ce qui est urgent, c’est de rendre de l’attractivité à la Médecine Générale.
Une récente étude étasunienne publiée dans le JAMA montre que 10 MG en plus pour 100 000 habitants augmentent l’espérance de vie de 51 jours « toutes choses égales par ailleurs » et réduisent la mortalité cardio-vasculaire, par cancer ou par insuffisance respiratoire. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30776056

Il y a de moins en moins de MG en France, cela risque de se payer en mortalité accrue, des vies sont en jeu.
C’est dire qu’il y a urgence à attirer de nouveaux MG vers l’installation. Augmenter la pression sur les MG est une erreur.
Donnez-nous  des moyens et pas des contraintes !

JCN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *